Élection de Donald Trump : à quelque chose malheur est bon

Chronique hebdomadaire à La Matinale de CIBL 101,5 Montréal Si à quelque chose malheur est bon, alors l’implacable montée des populismes de droite et l’élection de Donald J. Trump nous obligent à serrer les dents, à réfléchir, à ne rien faire d’autre que d’assumer les conséquences de nos propres turpitudes. Pour, finalement, plus tard relever la tête.

Lire la suite →

De quoi Syriza est-il le nom?

Syriza, c’est plus que le nouveau nom de l’extrême gauche : les confusions de termes empêchent de voir les événements en Grèce comme ce qu’ils sont : le début de quelque chose De la « Gauche radicale » à l’« extrême gauche », en passant par « l’ultragauche » ou « l’héritage communiste », tous les poncifs de la guerre froide ont été ressortis par les analystes pour commenter la nette victoire de Syriza aux élections grecques de dimanche. Dans cette confusion, certains ce sont démarqués en ayant même osé renvoyer dos-à-dos « les extrêmes », comme si le groupuscule néonazi de l’Aube dorée et ces succédanés de l’extrême droite[…]

Lire la suite →

Les Britanno-colombiens en goguette de l’Écosse

Tandis que le peuple écossais est aujourd’hui appelé aux urnes pour déterminer, par voie de référendum, son avenir, il est regrettable que certains confondent la sympathie que l’on doit avoir pour un exercice démocratique avec un genre de projection morbide qui revient à vivre par procuration une démarche que l’on ne réussit pas à faire renaître au Québec. Cela est d’autant plus troublant pour ces pèlerins, acteurs politiques québécois de première ligne, eux-mêmes difficilement épargnables quant au doute qui nous habite. Bien sûr, il ne faut pas tout mélanger et apprécions à leur juste valeur ces initiatives individuelles épanouissantes que l’on découvre chaque jour dans les[…]

Lire la suite →

Zola mérite mieux

Réplique à la lettre de Joël Lion, publiée le 8 août dans Le Devoir. Monsieur le Consul, Dans votre lettre en date du 8 août, vous revenez sur les tragiques événements qui opposent votre pays, Israël, « aux fanatiques islamistes » dites-vous en vous permettant, par un curieux sophisme, d’éluder la situation des populations civiles de votre réflexion. Surtout, vous vous permettez d’exploiter sans vergogne le souvenir du grand Zola en guise d’accroche, chose que l’on ne peut laisser dire sans dénoncer un sérieux détournement mémoriel. Le J’accuse de l’auteur des Rougon-Macquart était un acte de résistance en soutien au[…]

Lire la suite →

Il faut rendre l’Europe aux peuples!

Texte publié dans le numéro de septembre 2009 de la revue L’Action nationale Sans grande surprise, à peine plus de deux citoyens européens sur cinq se sont finalement rendus aux urnes en fin de semaine dernière pour désigner leurs députés au Parlement de Strasbourg. Cette élection, en plus d’avoir suscité l’indifférence générale, comme le présageait justement Serge Truffaut dans son éditorial du 19 mai, a par ailleurs permis de conforter la majorité européenne de droite. Cette poignée de résultats, somme toute assez peu reluisants pour les quelques partisans d’une Europe résolument tournée vers le progrès social, vient mettre un terme à un[…]

Lire la suite →

La France doit rester garante du libre choix des québécois

    Texte publié dans l’édition du 23 octobre 2008 du quotidien Le Devoir et du 5 novembre 2008 du quotidien français L’Humanité Dès le 4 avril dernier, le quotidien québécois Le Devoir annonçait la fin prochaine du « ni-ni » dans la diplomatie française à l’égard du fait québécois. Comme il fallait s’y attendre, la courte visite de Nicolas Sarkozy à la Province du Québec aura été un symbole fort de la redéfinition de la nouvelle donne diplomatique française. Initiée par le ministre gaulliste Alain Peyrefitte en 1977, la politique étrangère française en matière de relations Québec-Canada était basée sur la formule[…]

Lire la suite →

La semaine (politique) sainte

Dans le présent message, nous allons revenir sur ce qui a déjà été partiellement abordé dans le dernier billet de ce « journal de campagne »… Mme Palin, ou l’histoire du sermonneur sermonné Il y a environ 2 semaines maintenant, l’annonce de la candidature de Mme Palin à la Vice-présidence des États-unis d’Amérique aux côtés de John McCain a été l’objet d’une rare frénésie médiatique. Pensez-vous!, une quasi-inconnue propulsée sur le devant des podiums politiques et potentielle 2de du plus puissant État de la planète, voilà qui devrait a priori réjouir ceux qui ne croyaient plus en la démocratie. Détrompez-vous,[…]

Lire la suite →