Évolution des concepts reliés aux littératies informationnelles

Par défaut

Le champ des littératies est parcouru de tensions conceptuelles importantes depuis les années 1970. Le terme de « littératie » est entendu de façon plus large en anglais qu’en français et un très grand nombre de littératies coexistent donc : à côté de l’information literacy, on dénombre la computer literacy, la media literacy, la digital literacy, l’e-literacy, la data literacy, la network literacy, l’hyper-literacy, etc. (Masi, 2019). Jusqu’à 34 classes de littératies sont recensées par Snavely et Cooper (1997).

Parmi tous ces concepts, qui remportera cette chaude lutte?! 💥🥊 Et en français, quelle est la formule consacrée?

la suite…

Pour que le numérique ne soit pas qu’un divertissement

Par défaut

Cette lettre a été publiée dans la section Opinion de l’édition du 17 juin 2019 du quotidien Le Devoir.

Les auteurs commentent Le Devoir de philo publié le 8 juin dernier, « L’école à l’heure du divertissement numérique ».

Penser le monde contemporain en s’inspirant d’un auteur est un exercice audacieux. Il peut être riche, s’il s’inscrit dans un dialogue intellectuel entre les faits, d’une part, et les sources textuelles et leurs exégèses, d’autre part. Il peut être risqué si l’on cherche à plaquer ses propres conceptions en ne mobilisant que ce qui arrange chez un auteur. L’oeuvre de Pascal ne se réduit pas aux Pensées et il convient d’aborder d’autres pans de ses travaux. Il fut aussi pédagogue et De l’esprit géométrique et de l’art de persuader en est le reflet. Dans cet opuscule, il rappelle que l’art de persuader implique de n’utiliser pour axiome que des évidences, de prouver les propositions et de refuser de tromper par des termes équivoques. Or, les contradictions à ces préceptes pascaliens sont nombreuses dans le texte de Réjean Bergeron.

Par exemple, on qualifie sentencieusement de détestable le mot « apprenant », sans autre forme de procès, mais comment le remplacer ? La compétence numérique s’adressant à tous les individus sur un banc de classe, de la maternelle à l’université, on ne saurait réduire ces derniers au seul qualificatif d’élève ou d’étudiant.

>> Lire la suite

Buts et objectifs d’apprentissage de la métalittératie : proposition d’un traduction en français

Par défaut

Depuis une 20ne d’années, le champ des littératies est parcouru par une diversification des concepts. Paradoxalement, cette diversification s’accompagne d’une tentative de regrouper ces différents concepts sous un nouveau concept fédérateur. Parmi les propositions, voici la métalittératie (metaliteracy) développée par Mackey et Jacobson (2011).

Qu’est-ce que la métalittératie?

La métalittératie est un cadre englobant, autonome et exhaustif qui alimente les autres types de littératies. La littératie informationnelle est la métalittératie de l’ère numérique, car elle implique une réflexion de haut niveau nécessaire pour traiter de multiples types de documents, dans divers formats de médias et dans des environnements collaboratifs. […] Nous suggérons de modifier la perception de la littératie informationnelle qui repose sur une approche de l’apprentissage essentiellement basée sur les compétences.
Metaliteracy is an overarching, self-referential, and comprehensive framework that informs other literacy types. Information literacy is the metaliteracy for a digital age because it provides the higher order thinking required to engage with multiple document types through various media formats in collaborative environments. [. . .] We suggest changes to the way information literacy is perceived as a primarily skills-based approach to learning.

Mackey, T. P. et Jacobson, T. E. (2011). Reframing Information Literacy as a Metaliteracy. College Research Libraries, 72(1), 62‑78. doi: 10.5860/crl-76r1
la suite…

Modèle de mémoire et de thèse

Par défaut

Ces deux fichiers constituent des adaptations du Guide de présentation des travaux du Département de psychopédagogie et d’andragogie de l’UdeM. Ils visent notamment à intégrer davantage les fonctionnalités de gestion des styles des logiciels de traitements de texte. En outre, ces fichiers assurent l’arrimage avec le logiciel de gestion bibliographique Zotero.

Modèle pour LibreOffice

Modèle pour Microsoft Word

*Les fichiers sont téléchargeables sur OneDrive pour tous les membres de l’Université de Montréal connectés avec leur compte institutionnel.

Développer une communauté d’apprentissage sur Facebook : un retour d’expérience en science politique

Par défaut

Communication présentée au colloque CIRTA 2017, à l’UQAM (Montréal, Québec).

Référence :

Michelot, F. (2017 octobre). Développer une communauté d’apprentissage sur Facebook : un retour d’expérience en science politique. Actes du colloque Colloque 2017 de la CIRTA. Communication orale, Montréal, Québec. Cite

Pourquoi former aux littératies médiatiques? Entrevue à CISM 89,3

Par défaut

Pourquoi former aux littératies médiatiques? (2017, 8 mars). Le Lab. Montréal, Québec : CISM 89,3. Repéré à https://soundcloud.com/michelotflorent/pourquoi-former-aux-litteraties-mediatiques-entrevue-a-cism-893 Cite