La carte «PACiFiE» des stratégies du déni scientifique

Par défaut

ℹ︎ Cette page est en cours de développement. Plusieurs vidéos seront ajoutées prochainement.

Qu’est-ce que le FLICC?

Illustration tirée du dernier livre de J. Cook (2020)

Depuis quelques années, John Cook, professeur adjoint au Center for Climate Change Communication à la George Mason University (Virginie, États-Unis), anime le site humoristique Cracky Uncle (littéralement « l’oncle grincheux ») dans lequel il s’emploie à dévoiler les stratégies utilisées pour rejeter les sciences, et ce, en vue de lutter contre la désinformation.

la suite…

Deux fiches sur l’encadrement des étudiant·e·s à l’Université

etudiant
Par défaut
Poellhuber, B., Charette, É., Ali Ben Ali, M. et Michelot, F. (2020, 3 avril). Accompagnez et encadrez vos étudiants. Centre de pédagogie unviersitaire. Récupéré de https://cpu.umontreal.ca/enseignement/enseigner-a-distance/encadrement-et-communication/#c165574
Charette, É., Ali Ben Ali, M., Michelot, F. et Poellhuber, B. (2020, 16 avril). Accompagnez et encadrez vos étudiants aux cycles supérieurs. Centre de pédagogie unviersitaire. Récupéré de https://cpu.umontreal.ca/enseignement/enseigner-a-distance/encadrement-et-communication/#c165574

Développer une communauté d’apprentissage sur Facebook : un retour d’expérience en science politique

Par défaut

Communication présentée au colloque CIRTA 2017, à l’UQAM (Montréal, Québec).

Référence :

Michelot, F. (2017, octobre). Développer une communauté d’apprentissage sur Facebook : un retour d’expérience en science politique [Communication orale]. Communication orale communication présentée au Colloque 2017 de la CIRTA, Montréal, Québec. Cite

Scénario « Révision parlementaire »

Par défaut

Objectif d’apprentissage

Traduire efficacement les principales notions relatives à la typologie des régimes politiques en schématisant leur organisation.

Analyse

L’activité proposée se déroule à la mi-session du cours d’Idéologies et régimes politiques (385-RPM-DN). Il s’agit d’un cours spécifique du programme de sciences humaines qui est généralement suivi au deuxième trimestre de la formation collégiale. L’enseignement en question vise à développer la compétence 022N, soit « discerner l’apport de connaissances disciplinaires (en l’occurrence, les sciences politiques) à la compréhension du phénomène humain ».

Sur le fond, c’est un cours d’introduction qui peut parfois déstabiliser des étudiants pour qui la discipline semble souvent très éloignée et pour qui les préjugés négatifs sont nombreux. De plus, très peu de bases disciplinaires ont pu être abordées au préalable, à l’exception de quelques grands principes de fondamentaux et généraux, notamment en géographie, en histoire ou en littérature. Finalement, quelques étudiants plus stimulés par la politique dans ces diverses formes peuvent paraître plus avancés que d’autres pour qui le sujet ne représente pas un sujet d’intérêt.

La situation pédagogique implique donc de tenir compte d’un degré d’attention et de motivation très hétérogènes et qui impacterait sérieusement le premier examen en classe si cela n’était pas suffisamment pris en compte.

Design

En l’espèce, notre activité reprendra à grand trait un script dérivé de l’activité « casse-tête d’expertise » développé par Aronson et coll. (1978) ainsi que Kagan (1996). On comprendra donc qu’il s’agira ici de « favoriser l’acquisition et l’intégration de connaissances en mettant la responsabilisation individuelle au sein de son équipe à l’avant-plan afin de favoriser l’interdépendance positive ».

Plus concrètement, l’activité sera donc mobilisée en vue de créer une activité collaborative de révision à la septième semaine, c’est-à-dire avant le premier « intra » prévu à la huitième semaine, et elle se déroulera en cinq à six étapes successives.

  1. Considérant que la classe comprend une trentaine de personnes et que six thématiques ont déjà été abordées en cours, nous constituerons six équipes de cinq personnes. Ces cinq personnes seront particulièrement désignées en fonction des résultats du premier exercice à la maison de telle sorte que les étudiants qui ont le mieux et le moins bien réussi soient homogénéiquement répartis au travers des six équipes.
  2. À la semaine précédant la séance de révision, soit à la séance six, chaque équipe se verra annoncée. D’ici la semaine sept, tous les membres de l’équipe devront résumer en un schéma l’une des six parties du cours 385-RPN-DM qui a leur été attribuée, soit :
    • la démocratie
    • la dictature
    • la monarchie
    • le régime présidentiel
    • le régime parlementaire
    • les régimes mixtes.
  3. À la semaine sept, nous regrouperons alors les étudiants selon la thématique qu’ils auront eu à travailler chez eux afin qu’ils exposent et discutent de leurs travaux. Ils pourront améliorer leurs travaux par le débat.
  4. À l’issue de cette première étape de 45 minutes, tous les étudiants rejoindront leur équipe initiale :
    • afin de partager le produit de leurs réflexions, telles que bonifiées par l’échange avec leurs pairs ;
    • et d’apprendre des réflexions des autres membres de l’équipe sur les aspects qu’ils auront travaillé de leur côté.
  5. Après cette dernière étape, qui durerait aussi 45 minutes, un retour en grand groupe sera organisé par l’enseignant en mobilisant les contenus produits par les étudiants.

Développement

Le développement est, somme toute, minime, mais impliquera toutefois une analyse préalable du premier travail de session pour constituer les équipes. Finalement, une série de questions devra être produite et communiquée aux étudiants une semaine avant la séance de révision.

Implantation

La phase d’implantation impliquera de nous une vigilance importante aux discussions des groupes d’étudiants. Tout en gardant une distance suffisante pour ne pas interférer négativement dans leurs discussions. Par de nombreuses rétroactions, nous veillerons à ce que les étudiants répondent adéquatement aux interrogations du groupe.

Une réflexion devra toutefois être menée quant au temps disponible en amont de la semaine de révision et durant la séance (2 x 45 min en groupes + 30 min en classe).

Évaluation

Sur le plan de la matière, une première évaluation globale de l’activité pourra être effectuée au moment du retour au grand groupe et l’examen la semaine suivante sera un indicateur intéressant pour jauger de l’efficacité de la formule. Un questionnaire en ligne pourra toutefois être communiqué aux étudiants au sortir de l’activité. Ce questionnaire pourrait alors reprendre l’ensemble des questions relatives aux six thématiques.