Une visualisation de la hiérarchie des niveaux cognitifs

Par défaut

La taxonomie des objectifs cognitifs , révisée au début du siècle est particulièrement mobilisée pour schématiser la progression des efforts cognitifs qui sont demandés dans le cadre d’apprentissages.

Cette représentation (disponible au téléchargement en PDF, PNG et SVG) évite la traditionnelle représentation « en pyramide ». Faites-en bon usage! 😉

Anderson, L. W. et Krathwohl, D. R. (dir.). (2001). A Taxonomy for Learning, Teaching, and Assessing: A Revision of Bloom’s Taxonomy of Educational Objectives. New York, NY : Longman.
Bloom, B. S. (1969). Taxonomie des objectifs pédagogiques. Montréal, Québec : Éducation nouvelle.

6 réflexions au sujet de « Une visualisation de la hiérarchie des niveaux cognitifs »

  1. Esmaeilzadeh-F (Nina)

    J’aime mieux cette illustration en lampe que le pyramide habituel. Pourquoi?
    – Dans l’ancien modèle (pyramide), beaucoup de valeur a été attribué au 1er niveau de taxonomie “Se souvenir”, alors que dans votre modèle, la partie inférieure (habileté cognitif inférieur) a été montré de façon moins dominant.
    – Plus on va vers le haut (niveau d’habileté cognitif supérieur), plus les niveau sont importants. Ce qui montre la complexité de bas vers le haut de l’image.

    • Loïc Geeraerts

      Oui, mais si l’on va jusqu’au bout de votre raisonnement, la nouvelle zone “créer” devrait avoir moins de valeur que Évaluer, analyser et appliquer puisque la surface est plus petite.

      Loïc

  2. Loïc Geeraerts

    Bonjour Florent,
    Je faisais juste une remarque sur le côté “dominant” lié à l’aire des partie.
    Je suppose que vous avez tout simplement utilisé l’image de l’ampoule qui est très souvent associée à l’apparition d’une idée brillante comme la lumière quelle produit et qui nous sort de l’obscurité.

    Loïc

    • Loïc Geeraerts

      Désolé pour les fautes, je le refais :
      Bonjour Florent,
      Je faisais juste une remarque sur le côté « dominant » lié à l’aire des parties.
      Je suppose que vous avez tout simplement utilisé l’image de l’ampoule qui est très souvent associée à l’apparition d’une idée brillante comme la lumière qu’elle produit et qui nous sort de l’obscurité.
      Loïc

  3. Loïc Geeraerts

    Désolé pour les fautes, je le refais :
    Bonjour Florent,
    Je faisais juste une remarque sur le côté « dominant » lié à l’aire des parties.
    Je suppose que vous avez tout simplement utilisé l’image de l’ampoule qui est très souvent associée à l’apparition d’une idée brillante comme la lumière qu’elle produit et qui nous sort de l’obscurité.
    Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 14 =