Que faire en cas d’imprévus techniques lors de cours ou d’examens en ligne?

Par défaut

Au cours des dernières semaines, j’ai eu le plaisir de travailler avec mes collègues du CPU Elaine Charette, Mohamed A. Ali Benali, André Laflamme, Melvin Romero et Cristiano Therrien sur un document visant à épauler les enseignant·es en cas de problème technique lors d’une séance de cours ou, pire, lors d’un examen. Le document aborde diverses solutions et stratégies de prévention.

Retrouver le chemin de la raison face aux pseudosciences

Par défaut

Le texte est une réponse au texte « Les firmaments suspects de l’astrologie », un extrait de la revue Liberté publié dans Le Devoir du 27 octobre 2020 dans la rubrique Des Idées en revues.

Ce texte est cosigné avec Sébastien Béland et Serge Larivée, respectivement professeur agrégé au Département d’administration et fondements de l’éducation et professeur titulaire à l’École de psychoéducation, Université de Montréal.

Des fausses nouvelles au complotisme, l’actualité illustre chaque jour la nécessité de bâtir un solide socle de compétences face à l’information, aux médias et au numérique. Plus que jamais, ce socle, qui devrait mobiliser une pensée critique rigoureuse et exiger une maîtrise minimale des principes scientifiques (ses méthodes, ses épistémologies, son histoire, etc.), doit nous permettre de déconstruire les argumentations, y compris en nous confrontant à nos propres failles, ces fameux biais cognitifs. En effet, nous sommes toutes et tous portés à avoir des « distorsions » dans le traitement de l’information, et ce, non parce que nous serions trop crédules ou stupides, mais parce qu’il s’agit de notre condition d’humain. Ainsi, connaître ses biais est un premier pas pour une discussion éclairée dans l’espace public, une discussion qui s’appuie sur le choc d’argumentations étayées et raisonnées.

Devant les prétentions à bâtir une éthique de l’astrologie, comme s’y évertuent dans un style plutôt hermétique les autrices du texte « Les firmaments suspects de l’astrologie », l’exercice de déconstruction n’est pas une mince affaire, mais nous tenterons ici d’y répondre. En effet, ce texte présente sous ses plus beaux atours une pseudoscience. L’astrologie (qu’on la dise capitaliste, socialiste ou d’extrême centre) ne peut se réclamer de l’éthique : il s’agit d’une croyance dont la validité scientifique est nulle.

>> Lire la suite sur le site du Devoir

2 articles dans la revue RITPU/IJTHE consacrée au Cadre de référence de la compétence numérique

Par défaut

La revue Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire/International Journal of Technologies in Higher Education publie aujourd’hui un numéro consacré au Cadre de référence de la compétence numérique dévoilé l’an dernier par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et auquel j’ai participé. Ce numéro comprend deux articles que je (co)signe.

la suite…

«Enregistrer ou non ses cours ? Telle est la question!»

Par défaut

Au cours des dernières semaines, j’ai eu le plaisir de travailler avec mon amie et collègue du CPU Elaine Charette (et avec la participation de Bernard Bérubé!) sur un document visant à conseiller les enseignant·es sur l’enregistrement de leurs cours.

La «présence» de l’instructeur·trice à l’écran semble être une source d’attention chez ses étudiant·es.

Au terme du document, j’y présente aussi quelques données sur l’effet positif probable de la présence virtuelle de l’enseignant·e (dans une vidéo en mortaise ou incruster à même un diaporama) sur la motivation des étudiant·es.

Pour citer cette document :

Charette, E., Michelot, F. et Bérubé B. (2020). « Enregistrer ou non ses cours ? Telle est la question! ». Centre de pédagogie universitaire. https://cpu.umontreal.ca/fileadmin/cpu/documents/enseigner_distance/Enregistrement_cours_camera.pdf”

Quelques stratégies pour encourager la présence en ligne de vos étudiant·es

Par défaut

Au cours des dernières semaines, j’ai eu le plaisir de travailler avec mes collègues du CPU Elaine Charette, Frédéric Lapointe, André Laflamme et Mohamed A. Ali Benali pour produire un document visant à répondre à l’une des principales préoccupations des enseignant·es dans le contexte de formation à distance : le désengagement de leurs étudiant·es.

Le document n’a évidemment pas l’ambition de recenser toutes les stratégies possibles et imaginables, mais il a au moins pour avantage de compiler plusieurs astuces simple à mettre en œuvre pour garder ses étudiant·es engagé·es.

Pour citer cette document :

Charette, E., Lapointe, F., Michelot, F., Laflamme, A. et Ali Benali, M. A. (2020). «Présence en ligne de vos étudiants·es : trucs et stratégies. Centre de pédagogie universitaire.

La carte «PACiFiE» des stratégies du déni scientifique

Par défaut

ℹ︎ Cette page est en cours de développement. Plusieurs vidéos seront ajoutées prochainement.

Qu’est-ce que le FLICC?

Illustration tirée du dernier livre de J. Cook (2020)

Depuis quelques années, John Cook, professeur adjoint au Center for Climate Change Communication à la George Mason University (Virginie, États-Unis), anime le site humoristique Cracky Uncle (littéralement « l’oncle grincheux ») dans lequel il s’emploie à dévoiler les stratégies utilisées pour rejeter les sciences, et ce, en vue de lutter contre la désinformation.

la suite…

Comment préparer des vidéos pédagogiques?

Par défaut

Dans le cadre du cours Concevoir et encadrer un cours à distance (PPA6227) que je donne cet été à l’Université de Montréal, j’ai eu l’occasion de développer deux capsules visant à soutenir la production de vidéos pédagogiques. Ces capsules s’intéressent aux différents formats (entrevues, reportages, etc.) que peuvent prendre ces vidéos, ainsi que sur les critères de qualité technique. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la scénarisation de vidéos pédagogiques, je vous invite à consulter le site ProfWeb, ainsi que le site EduTech Wiki.

Michelot, F. (2020, 26 juin). Découvrir les différents types de vidéos pédagogiques. Montréal, Québec. Récupéré de https://youtu.be/fPkw1w6NiR4
Michelot, F. (2020, 26 juin). Se familiariser avec les critères techniques des vidéos pédagogiques. Montréal, Québec. Récupéré de https://youtu.be/LZvi-Cyj9fM

Aux pédagogues ingénieux et utiles en temps de crise

Par défaut

Lettre publiée dans L’aut’ journal.

L'aut'journal - La FIQ à Legault : cessez les arrêtés et... | Facebook
Publié le 25 mai 2020

Dans une lettre en date du 20 mai dernier, M. Réjean Bergeron alertait les enseignantes et enseignants du risque d’être les « idiots utiles ». La posture de l’auteur, qui ne se limite pas à ce texte, est constante : le numérique en éducation est un danger. Si le numérique n’est pas, en soi, la solution éducative miracle, il n’est pas, par nature, le grand péril. Cette absence de nuance, qui confine au faux dilemme, mérite d’être déconstruite.

L’auteur du texte, qui débute en abordant le rôle des institutions d’enseignement, déporte adroitement son regard sur les conseillères et conseillers pédagogiques des établissements. Plutôt que d’évoquer la question de façon systémique, un ton subtilement accusateur est adopté pour dénigrer le travail de ses employés qualifiés moqueusement de « “penseurs” » (l’auteur utilise volontairement le terme entre guillemets) « à la solde » des institutions, des seigneurs du numérique, des GAFAM, alouette.

  Lire la suite sur le site de L’aut journal.