Menu Home

La Politique de gestion contractuelle (PGC) a-t-elle suffisamment de mordant?

Logo de CIBLChronique hebdomadaire à La Matinale de CIBL 101,5 Montréal

Le comité exécutif a présenté le 16 août dernier les modifications à sa Politique de gestion contractuelle (PGC), visant entre autres à prévenir les tentatives de collusion dans l’attribution de contrats par la Ville et d’imposer de plus lourdes conséquences pour ce type d’infraction. Je passe ici en revue les différentes règles qui ont été adoptées afin de donner plus de mordant au contrôle a priori et a posteriori… et ce qu’il manque!

Categories: Démocratie

Tagged as:

F. Michelot

Animateur et chroniqueur à CIBL 101,5 Montréal.
Diplômé de Lille 2 en droit (Licence) et en sciences politique (Master). Diplômé du 2e cycle en enseignement postsecondaire à l'Université de Montréal et candidat au Doctorat en andragogie.
Ancien attaché politique. Chargé de cours en Système politique montréalais (POL4840) à l'UQAM.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :